A Erezée, un camp de jeunesse a dû être expulsé

A Erezée, un camp de jeunesse a dû être expulsé
A Erezée, un camp de jeunesse a dû être expulsé - © rtbf

C’est une mesure plutôt inhabituelle, mais le Bourgmestre de Erezée, Michel Jacquet a pris, mercredi, la décision d’expulser un camp de jeunes de la région d’Anvers. L’arrêté d’expulsion concerne une vingtaine de jeunes. Ils ont été obligés, ce jeudi matin, de replier leurs tentes et remballer leur paquetage ! Le camp se déroulait à proximité du village de Fanzel. En fait, les riverains de ce camp se sont plaints, à plusieurs reprises, depuis deux semaines, de nuisances. Principalement de tapage nocturne mais également des troubles du voisinage, explique le Bourgmestre. Michel Jacquet précise  encore que tout a été tenté pour ramener les jeunes à la raison, notamment par le dialogue, puisqu’ils ont reçu la visite du " Monsieur Camp " de la commune. Finalement, la police a dû intervenir, dans la nuit de mardi à mercredi, vers 3 heures du matin, suite à de nouvelles plaintes des riverains ! C’est la première fois que le Bourgmestre de Erezée doit prendre un arrêté d’expulsion " mais il en va de quiétude des riverains et de la sécurité de tous ", ajoute-t-il. Son espoir c’est que cette décision serve également de signal à tous les nombreux camps hébergés sur la commune. Ils sont les bienvenus mais ils doivent tous respecter les règles fondamentales du vivre ensemble, conclut Michel Jacquet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK