1er mai en Luxembourg: la FGTB a réussi à rassembler les forces progressistes de la province

Tous en un même lieu pour le 1er mai en Luxembourg, une initiative de la FGTB
Tous en un même lieu pour le 1er mai en Luxembourg, une initiative de la FGTB - © Philippe Herman

Tous en un même lieu pour le 1er mai en Luxembourg ! La FGTB a réussi ce qu'elle appelait de tous ses voeux dès janvier, rassembler les forces progressistes de la province. Avec un débat de deux heures où le syndicat a interrogé PS, Ecolo et PTB sur leurs intentions par rapport à un certain nombre de thèmes, dans un esprit plutôt constructif, comme le soulignait Thierry Warmoes tête de liste PTB à Namur et participant au débat :

"C'est une très bonne initiative de la FGTB de rassembler aussi bien les forces vives, les associations et les militants, que les partis politiques, parce que le 1er mai est effectivement une journée de combat et de lutte avec des échanges très intéressants."

Chaque parti a mis en avant ses priorités. Sur le pouvoir d'achat, il y a unanimité des participants. Cécile Thibaut pour Ecolo :

"Redonner du pouvoir d'achat au citoyen, et surtout aux plus démunis, en ce premier mai c'est important. Nous voulons un crédit d'impôt qui permettrait à ces plus démunis de retrouver du pouvoir d'achat, tellement nécessaire pour le quotidien."

Même avis du PS ! Philippe Courard qui ajoute aussi :

"La pension, le retour à 65 ans et un refinancement des soins de santé. Et au niveau de la région, un soutien à tout ce qui est éducatif, en passant par l'enseignement mais aussi l'éducation permanente, par toutes les associations de réinsertion professionnelle, qui jouent un rôle sur le terrain et qui doivent être valorisées."

Du côté de la FGTB on était plutôt satisfait du débat. Joël Thiry, Secrétaire général FGTB Mux :

"Je pense que cela a répondu aux attentes, il y a eu quelques prises de bec, mais dans une relative courtoisie. Je pense que cela répondait aux attentes de la salle, il y a eu de l'attention pendant deux heures."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK