Y aura-t-il un jour un tram à Liège?

Y aura-t-il un jour un tram à Liège?
Y aura-t-il un jour un tram à Liège? - © SRWT

Le tram risque fort d'être l'un des dossiers chauds de ce début d'année. Les autorités liégeoises restent suspendues à l'avis du groupe EUROSTAT qui doit, selon les normes européennes, valider ou non le financement par un partenariat public-privé. Alors, y aura-t-il un jour un tram à Liège? Nous avons tenté de répondre à la question.

EUROSTAT a déjà recalé par deux fois le plan de financement du tram. A première vue, il est difficile d'imaginer autre chose qu'un troisième refus. Sauf que l'avis, annoncé pour novembre, puis pour décembre, est à présent prévu pour la fin janvier. Et que ce retard est peut-être un signe positif.

Les discussions et négociations se dérouleraient désormais en direct avec la société régionale wallonne des transports, sans l'intermédiaire, très technique, de l'institut des comptes nationaux. Mais, si ça ne suffit pas à lever les blocages, si EUROSTAT persiste et signe, le dossier du tram est alors quasiment enterré.

Il faudrait alors soit prévoir un investissement 100% public -et le nouvel administrateur général de la société régionale wallonne des transports, en l'occurence l'actuel chef de cabinet du ministre démocrate humaniste de la mobilité, n'est politiquement pas très ouvert à cette option-, soit envisager une concession à un opérateur 100% privé, ce qui nécessiterait de recommencer les procédures d'appels d'offres, et menacerait l'équilibre du groupe TEC, puisque le tracé du tram doit remplacer sa ligne la plus rentable.

Face à ces inconnues, depuis quelques semaines, plusieurs bureaux d'études ont commencé à licencier des ingénieurs qui ont planché sur le projet. Mais ce n'est peut-être pas prémonitoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK