Naissance de veaux triplés à Wonck, fait rare

Naissance de trois veaux à Wonck, fait rare
6 images
Naissance de trois veaux à Wonck, fait rare - © RTBF (M. Mélon)

C'est une surprise pour Georgy Jodogne, agriculteur à Wonck, près de Bassenge. Une de ses vaches a mis au monde, il y a quelques jours, trois veaux. Ce n'est pas exceptionnel, mais c'est assez rare.

Le vêlage devait avoir lieu le 11 janvier mais les veaux sont nés prématurément. Le vétérinaire a pratiqué une césarienne pour les faire naître. Le premier veau qu'il a sorti était petit, puis il a sorti le deuxième. Georgy les a ensuite placés dans une niche et quelle ne fut pas sa surprise quand le vétérinaire le rappela en lui disant qu'il y avait un troisième veau! C'est une première dans la carrière de cet éleveur de Blanc Bleu Belge, entamée il y a trente ans.

Les veaux sont en parfaite santé et reçoivent toutes les attentions de l'éleveur, particulièrement fier. Le fait que les trois veaux soient en vie, c'est fantastique! "C'est parce qu'ils sont nés par césarienne qu'ils sont certainement tous vivants", nous dit Georgy Jodogne, "c'est quand-même assez rare qu'ils vivent tous les trois."  Le vétérinaire, Steven Lambrix était de passage ce matin à la ferme.  Il faut surveiller de près l'évolution des animaux "Les trois veaux sont plus fragiles qu'un autre veau parce qu'ils sont plus petits.  Et le risque, pour les premiers 10-15 jours, c'est la diarrhée."

Depuis leur naissance, les veaux sont séparés de leur mère et sont placés dans une loge avec une ampoule chauffante.  La température oscille entre 20 et 30 degrés.  Georgy Jodogne explique pourquoi: "Les veaux sont isolés dans les petites niches, donc on les a séparés de leur mère.  C'est pour éviter qu'ils soient en contact avec les microbes que les mères peuvent leur donner.  Et on n'utilise pas d'antibiotiques grâce à cette méthode-là.  Et là, pour l'instant, tout va bien.  Ils ont plus ou moins 8 jours et tout va bien."

Agée de 28 mois, la mère se porte bien aussi.  "La mère va très bien", explique l'éleveur, "c'est même un peu bizarre qu'elle va si bien que ça."

Le bilan de santé est parfait.  Ces naissances donnent un coup de fouet au moral de l'éleveur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK