Mosquée fermée: Willy Demeyer et Markaz Attawhid se sont parlé

Willy Demeyer: "établir le contact avec les islamistes, pour les arrimer dans le réel"
Willy Demeyer: "établir le contact avec les islamistes, pour les arrimer dans le réel" - © Bruno Fahy - Belga

La seule mosquée, de tout le territoire belge, fermée pour cause de connexion djihadiste, reste, pour l'instant interdite. Il s'agit du centre culturel islamique liégeois Markaz Attawhid,  frappé, depuis l'été dernier, par un arrêté communal, pour "trouble de l'ordre public en lien avec le terrorisme", signé par le bourgmestre Willy Demeyer.

Il faut dire que l'endroit, par le passé, a été soupçonné d'abriter une école coranique clandestine, et a été fréquenté par des individus surveillés pour radicalisme. Ce jeudi matin, une délégation d'une demi-douzaine de responsables et de membres de l'association Markaz Attawhid a rencontré Willy Demeyer, qui a expliqué en détail à ses interlocuteurs ses décisions, et qui précise : " Ils ne sont pas venus avec une demande formelle de réouverture, mais plutôt sans le souci de nouer de bonnes relations. Ils se sont présentés comme des citoyens soucieux de s'intégrer. C'est une sorte de dialogue qui a été entamé, conformément à la stratégie  que préconisent tous les experts en islamisme, à savoir établir le contact pour arrimer ces gens dans le réel".

Le climat a été qualifié de correct. D'autres discussions pourraient suivre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK