Welkenraedt appelle à dénoncer à la police les rassemblements clandestins

Sur sa page Facebook, la commune de Welkenraedt invite à dénoncer à la police les rassemblements en cette période de confinement.
Sur sa page Facebook, la commune de Welkenraedt invite à dénoncer à la police les rassemblements en cette période de confinement. - © Facebook

C'est une initiative qui pose question en Province de Liège: sur sa page Facebook, la commune de Welkenraedt invite à dénoncer à la police les rassemblements en cette période de confinement.

Geste citoyen ou appel à la délation?

Les réactions à ce message sont parfois cinglantes. "C'est un contrat de flic intérimaire que vous proposez?" se demande notamment un internaute. Mais pas de quoi faire sourciller le bourgmestre de Welkenraedt. Jean-Luc Nix assume en effet cette démarche: "Nous faisons cet appel parce qu'effectivement, il y a encore des jeunes qui se rassemblent pour jouer football sur certains terrains. Il faut que ce confinement soit respecté par tous. Il en va de la santé de l'ensemble de la population. Il faut donc effectivement aider la police à ce qu'elle puisse faire respecter ce confinement".

On se croirait revenu en 1940

Les réactions à ce message sont parfois virulentes. "On se croirait revenu en 1940", commente un autre internaute.

Pour le bourgmestre, il ne s'agit pas d'un appel à la délation: "Ce n'est pas un appel à la délation. Je pense que c'est un appel plutôt à la responsabilité de chacun. Ce serait dommage de ruiner les efforts de certains parce que d'autres ne respectent pas ce confinement. J'assume cette initiative. On peut appeler cela de la délation, mais pour moi, c'est de la sécurité pour tout le monde".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK