Waremme : nouvelle fermeture nocturne possible du parking de l'aire autoroutière de Bettincourt

Waremme : nouvelle fermeture nocturne possible du parking de l'aire autoroutière de Bettincourt
Waremme : nouvelle fermeture nocturne possible du parking de l'aire autoroutière de Bettincourt - © Tous droits réservés

Des arrêtés du Gouverneur ont déjà imposé des fermetures nocturnes de ce parking à plusieurs reprises depuis la mi-2017. Or, depuis quelques semaines, le parking attire à nouveau de plus en plus de migrants qui espèrent se glisser dans un camion allant en Angleterre. Waremme a été déclarée "commune hospitalière" par son conseil communal unanime. Un accueil des migrants y est d’ailleurs organisé en journée. Mais la Ville ne veut pas que cette tolérance soit perçue comme un encouragement.

Durant les 5 ou 6 précédentes périodes de fermeture nocturne du parking de l’aire de Bettincourt, l’afflux des migrants avait diminué. La Ville de Waremme espère que répéter cette mesure aura à nouveau un effet dissuasif sur les migrants. "Ils cherchent à profiter d’un camion qui les emmènera en Angleterre. À partir du moment où les camions sont interdits de 20 heures à 7 heures du matin, on peut espérer que les migrants seront découragés de revenir sur le parking", explique Jacques Chabot, le bourgmestre de Waremme.

Dans la nuit de mardi à mercredi, la police de la Zone Hesbaye, la Police Fédérale et la Police des autoroutes ont mené une opération de contrôle dans divers endroits où les migrants ont l’habitude de passer. "Nous avons pu rencontrer une dame enceinte avec 4 mineurs qui étaient logés dans des conditions tout à fait insalubres. Ce n’est pas une volonté de réprimander ces personnes mais c’est une manière de les décourager de rester dans de telles conditions.

 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK