Wanze: une pétition de riverains POUR un parc éolien d'Electrabel

A la base de la pétition, la coopérative Hesbénergie
A la base de la pétition, la coopérative Hesbénergie - © Tous droits réservés

Une fois n'est pas coutume: des habitants de villages hesbignons de mobilisent en faveur d'un projet éolien du groupe Electrabel. Il se situe à cheval entre Wanze et Héron, entre les hameaux d'Oteppe, Lavoir et Bolette. Une coopérative des environs a lancé une pétition, et a déjà récolté une centaine de signatures de soutien. Un soutien qualifié de conditionnel, mais soutien quand même.

Sur papier, ce projet du groupe Electrabel n'a pas que des atouts: il borde une zone d'entrainement d'hélicoptères militaires; et en plus, il se situe dans le voisinage immédiat d'un faisceau hertzien d'émetteur de la RTBF, et il risque de le perturber. Pour ces raisons, les six éoliennes prévues doivent s'implanter perpendiculairement à l'autoroute E42. Et dès lors,l'un des six mâts se trouve proche de maisons, suffisamment proche pour craindre des nuisances sonores.
L'étude d'incidences propose d'ailleurs de réduire le nombre de six à cinq éoliennes. Il suffirait alors de brider les pales pendant les nuits, car, en journée, le bruit de fond du trafic automobile couvre le ronronnement des turbines. L'impact paysager semble limité, et des mesures de compensation ou de protection des chauves-souris et des busards peuvent être envisagées. De quoi rassurer les oppositions traditionnelles.....
Mais en plus, le groupe Electrabel a entamé des négociations avec deux coopératives locales, pour donner, au moins partiellement, à ce parc, une dimension citoyenne, et distribuer, aux voisins, dividendes et avantages tarifaires. La méthode semble efficace, puisqu'en pleine enquête publique, les partisans du projets se manifestent. Le syndrome "pas dans mon jardin" n'est peut-être pas une fatalité.....

Michel Gretry
 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir