Wanze: le PS semble en mesure de conserver sa majorité absolue dans un scrutin communal où idWanze, son dauphin de 2012, ne présente qu'une liste réduite

Wanze: le PS semble en mesure de conserver sa majorité absolue dans un scrutin communal où idWanze, son dauphin de 2012, ne présente qu’une liste réduite
Wanze: le PS semble en mesure de conserver sa majorité absolue dans un scrutin communal où idWanze, son dauphin de 2012, ne présente qu’une liste réduite - © JOHN THYS - BELGA

A Wanze, en 2012, le PS avait conforté sa majorité en obtenant treize sièges sur un total de 23. Mais, comme six ans plus tôt, le PS avait choisi de ne pas gouverner seul et avait reconduit son alliance avec le MR, parti disposant, lui, de deux sièges. Le bourgmestre sortant et tête de liste socialiste Christophe Lacroix compte bien conserver la majorité absolue. Il précise que si elle est comparable à l’actuelle, il pourrait envisager d’entamer des discussions avec un éventuel partenaire mais qu’il n’a d’accord préalable avec personne. Christophe Lacroix exerce le mayorat depuis un an, depuis le départ de Claude Parmentier. Le remaniement avait alors été au-delà de ce seul passage de témoins, c’est une nouvelle génération qui était arrivée aux responsabilités. Un rajeunissement qu’illustre aussi la liste présentée par le PS et sur laquelle figurent par ailleurs deux candidats d’ouverture. En termes de programme, Christophe Lacroix pointe prioritairement la réflexion sur la meilleure manière de combiner développement urbain et économique et mobilité, l’enseignement, avec la réalisation d’une nouvelle école à Vinalmont, et la transition énergétique. 

Avec 25% et six sièges obtenus en 2012, idWanze, qui regroupe des indépendants et des membres du cdH, est actuellement le deuxième groupe politique de Wanze. Mais, privé d’un conseiller sortant qui prend sa retraite politique et de quatre autres qui n’ont plus les disponibilités nécessaires, idWanze eu beaucoup de mal à constituer une liste pour ce scrutin 2018. Elle ne comprend finalement que neuf candidats et est menée par Yves Mathy, un candidat indépendant. Cette liste réduite fera-t-elle néanmoins le poids ? C’est sans doute la principale inconnue du scrutin communal wanzois. idWanze se montre en tous cas confiant, il lui paraît possible de conserver au moins ses six sièges et de rester la deuxième force politique de Wanze. Améliorer la qualité et l’offre d’enseignement, améliorer la sécurité, alléger la fiscalité communale ou soutenir les entreprises locales figurent notamment parmi les priorités d’idWanze.

Le MR, qui gouverne actuellement avec le PS, tire un bilan positif de cette collaboration. Pour ce scrutin, les réformateurs accueillent six candidats d’ouverture, ils adoptent l’appellation " Bleu de Wanze " et ils rajeunissent leurs effectifs. Pour ce qui sera sa dernière élection, l’échevin Jean-François Hazette occupe l’avant dernière place. La tête de liste est la conseillère sortante Morgane Siplet qui espère pouvoir faire mieux que les deux sièges actuels. Elle se montre ouverte à une poursuite de la collaboration avec le PS, mais confirme l’absence d’accord pour le futur. Côté dossiers prioritaires, outre la construction de la nouvelle école de Vinalmont et la rénovation de la piscine, Morgane Siplet pointe la nécessité de mesures permettant d’attirer de jeunes médecins généralistes pour lutter contre la pénurie en la matière.

Écolo dispose également de deux sièges au conseil communal de Wanze. Sa tête de liste et conseiller sortant, Nicolas Parent rêve de titiller, voire de dépasser la barre des 20% et peut-être de devenir la deuxième force politique de la commune. Écolo entend en tous cas avoir un poids suffisant pour faire avancer ses idées. Nicolas Parent estime que si la majorité a réalisé de nombreux projets, elle a ensuite eu du mal à trouver un second souffle. Il juge que rendre le centre de Wanze plus attrayant a généré des problèmes de mobilité que la majorité a tardé à prendre en compte. Il plaide aussi pour plus de démocratie participative au niveau local. Pour la tête de liste Écolo, son groupe a prouvé sa capacité à travailler au service de la commune et il poursuivra que ce soit dans la majorité ou dans l’opposition.

Une liste du Parti Populaire sera également présente à Wanze. Elle comprend 13 candidats, emmenés par l’ex-président des jeunes MR de la Vallée Mosane, Adrien Bajoux. Il espère décrocher au moins un siège. Ses priorités sont la sécurité et la participation des citoyens

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK