Wanze: la commune restera jumelée à Coxyde, malgré la polémique sur les migrants

Wanze: la commune restera jumelée à Coxyde, malgré la polémique sur les migrants
Wanze: la commune restera jumelée à Coxyde, malgré la polémique sur les migrants - © DR

La hache de guerre est enterrée entre la commune de Wanze et celle de Coxyde. Il y a quelques semaines de cela, le bourgmestre de cette commune flamande avait ouvertement regretté le fait de devoir accueillir des réfugiés. Il avait notamment voulu leur interdire l'accès à la piscine communale suite à un incident isolé. Ses prises de position avaient été très peu appréciées par Wanze, commune jumelée à Coxyde.

Ces amalgames entre réfugiés et criminalité avaient même fait l'objet d'une interpellation lors du dernier conseil communal. Wanze a alors envoyé un courrier officiel afin de clarifier la position des autorités communales de Coxyde. La réponse, communiquée lors du conseil communal de ce lundi soir, semble avoir rassuré le bourgmestre Claude Parmentier:

"La ville de Coxyde s’occupe des réfugiés de manière tout à fait normale. Ils ont des villas et ont créé des immersions dans les écoles. Il n’est pas question de remettre en question le jumelage. Le conseil d’hier n’a d’ailleurs suscité aucun débat, ni demande de prise de parole".

Dans leur réponse, les autorités communales de Coxyde estiment toutefois qu'accueillir des réfugiés à côté d'une caserne où sont stockées des armes n'est pas une solution adaptée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK