Wandre : plus de 6 millions et demi pour évacuer les déchets des inondations entreposés sur le site de Wérihet

Encore quelques semaines de patience pour les riverains du site de Wérihet à Wandre. Les habitants du quartier se plaignent depuis la mi-juillet du charroi, des odeurs et, plus généralement, des nuisances provoquées par l’entreposage en urgence là-bas de milliers de tonnes de déchets venant des communes et quartiers sinistrés par les inondations. A la suite de leurs plaintes, plus aucun déchet n’avait été stocké mais il fallait évacuer ce qui y était déjà.

C’est l’association des sociétés Aertssen-Bruco-Maes qui a obtenu le marché pour cette évacuation placée sous la surveillance de la SPAQUE. Un contrat de plus de 6 millions et demi d’euros.

Le chanter a commencé ce lundi.

Vers les centres de tri par camions et péniches

35.000 tonnes de déchets seront ainsi évacuées à la fois par camions (30%) et par péniches (70%) pour rejoindre les centres de tri avant d’être envoyées principalement vers des filières de valorisation, soit " matière ", soit " énergétique ".

Durant toute la durée du chantier, des moyens sont prévus pour limiter la propagation de poussières, de volatils et d’odeurs ou de rongeurs. Des analyses de la qualité de l’air ambiant et des poussières seront réalisées périodiquement. Un plan d’intervention a également été élaboré avec le service régional d’incendie pour prévenir tout départ de feu.

L’ensemble devrait être évacué pour fin octobre. Le site sera ensuite remis en état.

9 mois pour évacuer l’A601

Wérihet n’est pas le seul site qui devra être évacué. Les 100.000 tonnes de déchets entreposés sur la bretelle désaffectée de l’A601 et un autre site à Engis vont aussi être assainis dans les mois qui viennent.

Sur le même sujet : JT de 19H30 (28 septembre 2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK