Waimes, Stoumont et le Pays de Herve enregistrent une recrudescence de vols dans les habitations

C'est une mise en garde que lance la zone de police Stavelot-Malmedy. Les communes de Waimes et Stoumont viennent d'enregistrer une recrudescence inhabituelle de vols dans les habitations ce qui a poussé les forces de l'ordre à renforcer leur surveillance. Ce jeudi, c'est celle du Pays de Herve qui met en garde la population.

Pays de Herve

A chaque fois, les voleurs ont profité de l’absence des occupants, qui étaient dans la plupart des cas partis en vacances. Les maisons visitées sont toutes des quatre façades, plus isolées du voisinage. Les cambrioleurs utilisent tournevis et pied de biche pour casser les portes et briser les fenêtres. Ils n'hésitent pas à commettre leurs vols en plein jour.

A Herve, Clermont et Aubel, c'est 10 cambriolages de ce type ces derniers jours. C'est moins qu'en 2014, une année noire, mais c'est plus que l'an dernier à pareille époque. La police demande à la population de déclarer les agissements suspects via le 101, avertir ses voisins lors d'une absence prolongée et équiper son habitation de protections du type alarmes ou clôtures.

Stavelot-Malmedy

Il y a eu une demi-douzaine de vols en quelques semaines concentrés sur deux petits villages. Le commissaire Bernard Schmidz tire la sonnette d’alarme: "Sur la commune de Waimes et plus précisément dans les villages de Robertville, Bruyères et Walk, il y a eu trois vols dans les habitations sur 2 ou 3 jours. Et la même chose s’est produit dans le village de Neuville. A partir de là, nous sommes obligés d’orienter nos patrouilles et nos services d’intervention vers ces zones-là de façon à mieux sécuriser les lieux et essayer d’enrayer le phénomène".

Difficile quand on sait que les 70 policiers de cette zone doivent couvrir un territoire très vaste, avec six communes et des dizaines de villages. Bruyère et Neuville, deux des hameaux concernés par ces cambriolages, sont distants de près de 40km par exemple. Qui plus est, il y a la E25 et la E40, les deux autoroutes à proximité, qui facilite la fuite des malfaiteurs.

Pour enrayer la recrudescence de ces vols, la police a donc renforcé ses patrouilles. Elle appelle également la population à la vigilance via les partenariats locaux de préventions. Ils permettent aux habitants de certains villages ou quartiers de collaborer directement avec la police dans ce rôle de surveillance.

La police collabore également avec la techno-prévention. Dans cette zone, une dizaine de policiers y ont été formés. Ils informent la population sur les mesures de sécurité à prendre après un cambriolage, mais également, à la demande, lorsqu'un nouveau permis de construire est déposé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK