Vols annulés à Bierset, pont Kennedy bloqué: les perturbations attendues à Liège ce vendredi

Les enseignants sur la Place Saint-Lambert, lors de la grève du 31 mai 2016.
Les enseignants sur la Place Saint-Lambert, lors de la grève du 31 mai 2016. - © RTBF

Ce sera la dernière grande mobilisation sociale avant les vacances: la FGTB a appelé à une grève nationale ce vendredi, tant dans le secteur public que dans le secteur privé, pour protester contre les mesures d'économie du gouvernement Michel.

Les syndicats chrétien et libéral n'ont pas donné de mot d'ordre similaire mais il faut tout de même s'attendre à d'importantes perturbations en province de Liège.

Transports

Au TEC Liège-Verviers, un chauffeur sur deux est affilié au syndicat socialiste, donc ils seront nombreux à ne pas prendre le volant ce vendredi.

A la SNCB, la CGSP pense qu'aucun train ne circulera en province de Liège, mais la CSC est bien moins catégorique. La direction conseille aux voyageurs de prévoir des alternatives pour leurs déplacements.

A l'aéroport de Liège, tous les vols passagers et ceux de la société de transport de fret TNT sont annulés jusqu'à 6h00 samedi.

Actions de blocage

Aucun blocage de zoning industriel ou d'autoroute n'est prévu cette fois. Par contre, entre 7h30 et 8h00, les enseignants en grève vont bloquer le pont Kennedy, un des ponts les plus fréquentés de la ville de Liège. 

Des entreprises seront ciblées: chez Décathlon, des militants se réuniront pour rappeler que la multinationale propriétaire de la marque est dans le collimateur de la justice française pour fraude fiscale et blanchiment d'argent. Un autre rassemblement aura lieu devant l'entreprise Frianda à Herstal. Ce fabricant de quiches, zakouskis et produits traiteurs vient de licencier un délégué syndical.

La FGTB compte également organiser une surveillance des chantiers qui ont recours au dumping social. Une concentration de militants aura lieu devant l'entreprise de construction Galère à Chênée, qui vient d'annoncer le licenciement de 110 travailleurs.

Enseignement

De nombreuses écoles du réseau officiel resteront porte close dans les centres-villes mais des garderies seront assurées. Les délibérations sont reportées mais les activités prévues avec les élèves durant ces jours blancs sont maintenues.

Courrier

Le centre de tri d'Awans sera bloqué dès ce jeudi minuit. Conséquence: tous les bureaux de poste de la province seront privés de courrier ce vendredi, seuls les journaux seront distribués.

Administration

De nombreuses administrations seront fermées. Seules quatre mairies de quartier seront accessibles: Angleur, Chênée, Bressoux et Sainte-Marguerite.

Hopitaux

Les hôpitaux de la région fonctionneront comme un dimanche, en personnel réduit, mais les urgences seront assurées.

Industries à l'arrêt

Dans le secteur du métal, le blocage est total: FN Herstal, Safran Aero Boster (anciennement Techspace Aero) et toutes les usines d'ArcelorMittal seront à l’arrêt.

Verviers et Eupen sont, par ailleurs, les seules régions du pays ou les métallos et les travailleurs du textile affiliés à la CSC font officiellement grève.

Magasins

Les grandes enseignes situées dans les zonings commerciaux seront fermées, avec des piquets aux entrées. Ailleurs, surtout dans les petits magasins, il devrait être possible de faire ses courses.

Vivacité Liège

La programmation des émissions régionales est également modifiée. Il n'y aura pas de décrochage de Liège-Matin ni de Liège Aller-Retour ce vendredi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK