Vol de kilomètres de câbles sur la ligne 24 reliant Montzen à Visé

Vol de kilomètres de câbles sur la ligne 24 reliant Montzen à Visé
Vol de kilomètres de câbles sur la ligne 24 reliant Montzen à Visé - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Une bande organisée opère actuellement en province de Liège sur le réseau ferroviaire, a-t-on appris jeudi auprès d'Infrabel alors qu'un dixième cas de vol a été recensé dans la nuit de mercredi à jeudi. Cette fois, c'est la ligne 24 reliant Montzen à Visé qui a été la cible des malfrats.

Ceux-ci ont opéré sur un tronçon de six kilomètres à proximité des grands axes, volant des morceaux de câbles de 900 mètres alors que la longueur totale de la zone visée était de 6 km de long. "Cette fois, nous avons pu rendre opérationnelle la ligne avant que le trafic ferroviaire ne démarre", a expliqué le porte-parole d'Infrabel.

S'il n'y a pas eu d'impact pour le public, la facture, elle, commence tout doucement à grimper pour le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire. Elle est actuellement estimée à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Au-delà du matériel, il faut compter les interventions du personnel de garde ainsi que l'impact sur le trafic parfois interrompu en raison de ces vols répétés dans le nord de l'arrondissement de Verviers et en province de Liège en général. Sur le dernier mois, 10 cas similaires sont survenus.

Cette bande organisée cible précisément ses besoins et opère de façon éclair, assure Infrabel qui demande à la population d'être attentive aux comportements suspects sur les rails même si les personnes semblent équipées comme des techniciens d'Infrabel.

Mercredi matin, la nouvelle ligne reliant Liège à Flémalle via Seraing, la ligne 125A avait été victime de cette bande qui avait déconnecté une dizaine de loges électriques et opéré le vol le plus important jamais enregistré jusqu'alors par le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK