Voitures électriques: seulement 35 bornes de recharge à Liège, malgré la prime

Malgré les encouragements, les bornes ne pullulent pas en province de Liège...
Malgré les encouragements, les bornes ne pullulent pas en province de Liège... - © Tous droits réservés

Et encore, toutes ne sont pas accessibles au grand public. Beaucoup sont situées dans des parkings de grandes surfaces par exemple.

La Province de Liège propose du coup une prime de 2500 euros pour encourager les communes à installer leur première borne sur la voie publique. Plus de deux ans ont passé depuis le lancement de cette initiative et, visiblement, elle ne rencontre pas encore un franc succès.

Onze communes ont bien signé une convention avec l'institution provinciale pour acquérir ces bornes de rechargement pour véhicules électriques. Mais en deux ans, aucune n'a encore été installée. Seules deux communes ont passé une commande ferme: celles de Hannut et de Ans.

Reste la Province qui - sans doute pour montrer l'exemple - a décidé d'en installer deux : une au domaine de Wégimont, la seconde bientôt inaugurée au château de Jehay.

Bernard Deboyser utilise régulièrement une voiture électrique pour son travail. Il est président de l'asbl Ampères, qui milite pour la mobilité électrique et l'installation de bornes de rechargement sur l'espace public. "Il arrive de temps en temps qu’une borne soit occupée, ce qui est gênant. Dans le futur, il en faudra beaucoup plus qu’aujourd’hui. Il y a d’ailleurs une directive européenne qui oblige chaque pays à en placer un certain nombre ; et la Belgique devra satisfaire à ces demandes (on parle de plusieurs milliers de bornes). Pour l’instant, il est encore possible de se déplacer sans avoir des bornes à tous les coins de rue."

D'autres initiatives voient aussi le jour. Récemment, le fournisseur d'électricité Ores a inauguré des bornes en partenariat avec les communes d'Eupen, Malmedy et Saint-Vith.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK