Vogelsang: l'ancienne forteresse de l'ordre nazie devient centre de documentation

l'ancienne école nazie devenue centre de documentation et de mémoire
l'ancienne école nazie devenue centre de documentation et de mémoire - © vogelsang

Il s'étend sur une centaine d'hectares au coeur du Parc national de l'Eiffel, à une bonne heure de Liège. Il, c'est l'ancien camp militaire de Vogelsang. Vogelsang, un nom qui titille encore les oreilles de certains miliciens de notre région, ceux qui se sont entraînés là-bas ou qui ont participé à des manoeuvres. Libéré par les Américains à la fin de la seconde guerre mondiale, le camp est ensuite passé sous pavillon britannique puis, c'est la Belgique qui a géré ce domaine pendant 60 ans. Soixante années au cours desquelles, le camp a servi de base d'entrainement pour les soldats belges mais aussi ceux de l'OTAN.

Forteresse de l'ordre  nazie

Vogelsang, à l'origine, c'est une forteresse de l'ordre autrement dit une école où l'on formait les cadres du parti nazi. Hitler l'a fait construire en 1934. Elle a fonctionné de 36 à 39. Lorsque la guerre a commencé, une partie des "élèves" de cette école ont envoyés au front , en première ligne et sont morts rapidement. D'autres ont été choisis pour diriger administrativement les territoires conquis, à l'Est,  par le Reich. "C'était un peu comme des gouverneurs de Province", explique le Liégeois Jean Marie Malaise, ancien capitaine-commandant et guide à Vogelsang, "leur mission a été de germaniser autrement dit à l'époque de veiller à ce que la race arienne domine . C'est ainsi qu'ont commencé les déportations". Déportations mais avant cela aussi, ces tueries massives où les gens étaient placés dans d'immenses fosses et exécutés.

Cette histoire du passé nazi de Vogelsang, de ses conséquences aussi est racontée et montrée à travers divers documents sur le site dans un remarquable centre de documentation accessible à tous. "On a évidemment un programme scolaire aussi; ce que nous faisons ici, c'est démonter tout le mécanisme de lavage de cerveau, d'endoctrinement, de radicalisation pour employer un terme à la mode qui se pratiquait ici pour éviter que cela se reproduise , pour que les jeunes se dirigent vers une société qui ne serait pas celle de l'exclusion et à notre époque c'est primordial", ajoute Jean Marie Malaise.

Une quarantaine de millions ont été investis pour restaurer le site, créer ce centre mais également développer une exposition dédiée à la nature de ce Parc national de l'Eiffel. 

www.vogelsang-ip.de

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK