Vivre dans un cachot vous tente? L'ancienne gendarmerie d'Hamoir est à vendre

Vivre dans un cachot ? L'ancienne gendarmerie d'Hamoir est à vendre
13 images
Vivre dans un cachot ? L'ancienne gendarmerie d'Hamoir est à vendre - © Marie Bourguignon - RTBF

L'état fédéral récolte plusieurs dizaines de millions d'euros pour la vente de ses biens immobiliers. Parmi ceux-ci, des terrains, des bâtiments administratifs devenus vétustes, mais aussi des anciennes gendarmeries. C'est le cas de celle de la commune d'Hamoir, située à l'extrême sud de la province de Liège. Une construction des années 50 de près de 2000 m² qui a du mal à trouver un investisseur, au vu de sa taille, mais aussi du vieillissement des lieux.

"Il s’agit d’une ancienne gendarmerie qui a été quittée en 2012 par les anciens occupants qui étaient des anciens gendarmes. Depuis, le bâtiment est vide et à vendre" explique Julien Bernard, employé de la régie des bâtiments, qui assure la gestion immobilière des biens de l'état.

Des petits coins qui rappellent l'histoire des lieux

"On a quelques une de ces gendarmeries construites sur le modèle d’une brigade avec des logements pour les gendarmes" poursuit Julien Bernard devant l’ancien cachot, où les gens venaient en dégrisement. "Ces bâtiments ne sont plus d’aucune utilité pour loger des services fédéraux. Donc le but est de s’en débarrasser pour ne plus avoir à les entretenir et cela fait également rentrer de l’argent dans le budget de l’état".

Et des biens de ce genre, l'état fédéral en vend à la pelle. Pour près de 30 millions d'euros en 2016. La régie des bâtiments ne reçoit qu'une petite partie des recettes, le reste repart dans les coffres de l'état fédérale. "Le coffre-fort qui servait à ranger les armes est vendu dans le lot" sourit le gestionnaire.

Cette ancienne gendarmerie est à vendre au prix de 250 000 euros. Les autres biens de l'état fédéral sont visibles sur le tout nouveau site internet de l'état: www.finimmoweb.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK