Visites aux patients suspendues au CHU de Liège en raison de clusters de cas covid

Visites aux patients suspendues au CHU de Liège en raison de clusters de cas covid
Visites aux patients suspendues au CHU de Liège en raison de clusters de cas covid - © Tous droits réservés

En raison de plusieurs clusters de cas Covid constatés ces derniers jours, le CHU de Liège a décidé de suspendre temporairement les visites aux patients ainsi que la présence d'accompagnants aux urgences, en consultation et dans les plateaux techniques sur les sites du Sart-Tilman et de Notre-Dame-des Bruyères. Une décision qui a pour but de réduire au maximum les entrées au sein de l'hôpital et d'ainsi enrayer la hausse des infections. 

Il y a toutefois des exceptions. Celles-ci concernent les patients hospitalisés aux soins intensifs, à la maternité et en pédiatrie mais aussi les patients mineurs hospitalisés hors pédiatrie ainsi que les patients en fin de vie et ceux en état de glissement, dans le service de gériatrie. 

Lors des consultations, seul le patient est autorisé à rencontrer le médecin mais là aussi il y a quelques exceptions. Les patients à besoins spécifiques comme par exemple, les personnes à mobilité réduite, mal voyantes ou mal entendantes ou tout autre patient disposant d'une dérogation écrite du médecin pourront bénéficier d'un accompagnant. 

Pour faire respecter ces mesures, des vigiles seront postés dès le 5 mai prochain à 8h aux entrées principales ainsi qu'à l'entrée des urgences des sites du Sart-Tilman et de Notre-Dame-des-Bruyères. 

La situation sera réévaluée le jeudi 20 mai.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK