Visé: un bac pour traverser la Meuse entre Lanaye et Eijsden

Visé: un bac pour traverser la Meuse entre Lanaye et Eijsden
3 images
Visé: un bac pour traverser la Meuse entre Lanaye et Eijsden - © RTBF - Erik Dagonnier

Dans notre série "au fil de l'eau", voici une super mini-croisière avec une traversée de la Meuse en bac.

Le seul en Wallonie

Une douzaine de piétons et cyclistes peuvent l'emprunter pour traverser le fleuve entre le village wallon de Lanaye et la commune de Eijsden, en Hollande.

Chaque année, environ 45.000 passagers utilisent le bac "Cramignon' sur le fleuve entre Visé et Maastricht. Pour un euro, la traversée prend à peine deux ou trois minutes.

"On vient de temps en temps" explique une passagère. "On est venus la semaine dernière en vélo, sans les enfants. Ici, on voulait leur faire découvrir le bac et la région. Découvrir les oiseaux. On a pris nos jumelles, un livre. C'est le plaisir d'être au bord de l'eau. En plus, il fait toujours plus frais ici. Étant donné les fortes chaleurs annoncées, on vient promener avec les enfants".

"On est venus à vélo. On est partis de Visé, on a fait Lixhe, Kanne, Maastricht, puis on est revenus ici. On va faire une petite incursion à Eijsden et y manger un petit bout". "On ne trouve pas ça dans la région ailleurs qu'ici. Ça permet d'écourter le tour à vélo. C'est original" racontent deux autres passagers.

Une traversée de quelques minutes, entre la Belgique et les Pays-Bas

"En 2005, on a créé la Montagne Saint-Pierre, une réserve naturelle où il fait bon se promener et qui est surtout particulière pour ses orchidées" explique Guy Jolly, de la maison du tourisme de Visé. "Mais on a trouvé que c'était un peu long pour les touristes hollandais ou liégeois qui devaient chaque fois faire le tour par un côté ou l'autre du pays. On a donc créé ce bac qui réunit deux villes, deux pays: Lanaye et Eijsden, la Belgique et la Hollande".

Un succès immédiat

Aujourd'hui, le bac est devenu une attraction en elle-même: "Oui puisque dès le début, en 2005, on a eu presque 25.000 passagers. On en est maintenant à 45.000, de Pâques au mois d'octobre" conclut Guy Jolly.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK