Visé: le chauffeur suspecté d'avoir renversé un Gilet Jaune libéré sous conditions

Le chauffeur néerlandais suspecté d'avoir renversé un Gilet Jaune, vendredi soir, à Visé, est libéré sous conditions mais est inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, a indiqué mardi soir le parquet de Liège.

La défense du camionneur parle d'un accident, tandis que le ministère public privilégie actuellement la thèse d'un acte délibéré.

L'homme s'est rendu lui-même aux forces de l'ordre néerlandaises. Il a été entendu durant la journée dans les locaux de la police judiciaire de Liège. La police judiciaire a également procédé cet après-midi à l'audition d'autres personnes, des témoins de l'accident survenu vendredi sur l'E25. D'autres personnes devront encore être entendues dans les jours qui viennent.

Dans un premier temps, un autre chauffeur néerlandais, âgé de 56 ans, avait été interpellé. Il est ensuite apparu que cet homme originaire de Dongen n'était pas impliqué.

Une dizaine de Gilets Jaunes étaient présents cet après-midi devant le palais de Justice de Liège, venus pour montrer au chauffeur du camion qu'ils n'oublieraient pas.

Le Parquet de Liège prévoit de communiquer plus de détails ce mercredi en fin d'après-midi.

Réaction de Lucas, un Gilet Jaune présent sur place

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK