Vingt millions d'euros pour une station à hydrogène à Liege Airport

Liege Airport va doubler la superficie de panneaux photovoltaïques et installer une station de production et de distribution d’hydrogène afin de réduire drastiquement ses émissions de CO2. Celle-ci représente un investissement de l’ordre de vingt millions d’euros, a indiqué mercredi Luc Partoune, CEO de Liege Airport, à l’occasion de la visite de Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Climat et des Aéroports.

"En 2017, les émissions de CO2 étaient de l’ordre de 4.000 tonnes. L’objectif est d’arriver à un peu moins de 1.000 tonnes de CO2 en 2030. Pour compenser la partie que l’on ne pourra réduire, on va s’inscrire dès cette année dans un projet de reforestation en Afrique et on cherchera d’autres projets du genre", précise Luc Partoune.

Après avoir installé une unité de cogénération au gaz naturel en 2015, dont l’investissement s’est élevé à 5 millions d’euros, Liege Airport va doubler la superficie de panneaux photovoltaïques déjà installés (10.000 m2) sur différents bâtiments.

Ce programme va se réaliser en deux phases, l’une fin 2019 sur la toiture du hall cargo en finalisation et l’autre en 2021 sur le toit du terminal passagers. De plus, en partenariat avec l’entreprise sérésienne John Cockerill (ex-CMI), Liege Airport a introduit un dossier dans le cadre du plan wallon d’investissement en vue d’installer sur le site de l’aéroport une station de production et de distribution d’hydrogène.

Celle-ci, annoncée en 2021, doit permettre d’assurer des navettes entre l’aéroport et la gare des Guillemins à Liège ainsi qu’entre le nord et le sud du site de Liege Airport à l’usage des travailleurs. Il s’agira aussi de faire fonctionner à l’hydrogène des véhicules utilisés sur le site, comme les camions assurant l’approvisionnement des avions en carburant.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK