Verviers : "Que pouvaient-ils faire ?", une exposition sur la Résistance allemande au nazisme

Quelques panneaux de l'exposition
Quelques panneaux de l'exposition - © RTBF - Martial Giot

"Que pouvaient-ils faire ?", c’est le titre d’une exposition proposée à Verviers jusqu’au 20 décembre. Elle est consacrée à la Résistance allemande au national-socialisme entre 1939 et 1945. Elle se tient dans une salle de la CGSP, au troisième étage du n°12 place Verte, c’est dans la galerie des 2 Places. Elle est accessible gratuitement du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures.

Des milliers d’Allemands ont résisté au nazisme. L’exposition met en exergue les parcours de 23 d’entre eux. Elle a été prêtée par le Musée de la Résistance allemande de Berlin. Elle a été montrée au Musée Jean Moulin à Paris puis à la Cité scolaire internationale de Lyon. Elle est aujourd’hui à Verviers parce que des membres de la section locale de la Ligue des Droits Humains se sont démenées pour l’obtenir après avoir visité le musée berlinois. Jeannine Chaineux est la secrétaire de cette section : "Nous étions deux de la section de la Ligue en voyage à Berlin et nous avons été toutes les deux très impressionnées par ce musée."

Pourquoi leur a-t-il tellement tenu à cœur de faire venir l’exposition à Verviers ? "Pour plusieurs raisons.", répond Jeannine Chaineux, "Déjà un devoir d’Histoire, se souvenir… Tous les Allemands n’étaient pas des nazis. Il y a des milliers d’Allemands qui ont résisté, comme ils pouvaient, de façon non-violente. Ça pouvait être en distribuant un tract. Ça pouvait être aussi, de façon plus lourde, cacher des Juifs ou des gens qui fuyaient le travail obligatoire ou tout simplement aider des voisins. Et puis surtout, à cause de la proximité de la Communauté Germanophone. Ces personnes qui ont été annexées en 1919, qui n’ont pas été spécialement bien accueillies en Belgique et qui sont de nouveau allemandes pendant la Guerre 40-45, ce qui provoque dans la plupart des familles de très, très grosses difficultés."

Jeannine Chaineux espère qu’en sortant de cette exposition, les visiteurs réfléchiront : "En se disant : la résistance est-elle encore d’application aujourd’hui ? Qu’est-ce que je peux faire pour lutter contre la progression de l’extrême droite ? Comment puis-je résister, moi, en tant que femme, aux violences faites aux femmes ? Moi, comme chômeur ou comme minimexé, à la pauvreté. Des sujets de violence, il y en a énormément, et donc des sujets de résistance.".

La section verviétoise de la Ligue des Droits Humains propose donc l’exposition "Que pouvaient-ils faire ? – Résistance au national-socialisme 1939-1945" jusqu’au 20 décembre. Ce mercredi 4 décembre, une projection du film "La liste de Schindler" de Steven Spielberg y est organisée à partir de 19 heures 30. L’accès est également gratuit.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK