Verviers: peine de travail pour un facteur qui avait détourné des cartes de banque

Verviers: peine de travail pour un facteur qui avait détourné des cartes de banque (photo: Palais de Justice de Verviers)
Verviers: peine de travail pour un facteur qui avait détourné des cartes de banque (photo: Palais de Justice de Verviers) - © Google maps

Un Stavelotain de 49 ans, poursuivi pour détournement de biens publics dans le cadre de sa fonction de facteur qu'il a exercée durant 23 ans, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Verviers à une peine de travail de 120 heures. Le quadragénaire avait volé, en 2016, une dizaine de courriers contenant des cartes bancaires et des codes afin d'utiliser ces dernières pour rembourser ses dettes.

Le tribunal a stigmatisé, dans le chef du prévenu, "le mépris de la propriété d'autrui dans le cadre de la mission de service public dont il avait la charge, n'hésitant pas à trahir à de nombreuses reprises la confiance légitime mise par les utilisateurs dans ce service".

Quelque 7000 euros dérobés

Le tribunal a aussi souligné le nombre de faits commis, la longueur de la période infractionnelle et le caractère inadmissible de son comportement. Le prévenu, incarcéré durant une semaine, avait expliqué avoir agi de la sorte parce qu'il devait faire face à ses vices et à des remboursements de crédit de plus en plus importants. Il repérait les courriers contenant les cartes de banque et les codes. Il a ainsi volé, en six mois, quelque 7000 euros aux cinq victimes. Deux d'entre elles ont été respectivement spoliées de 2400 et 2700 euros.

Des plaintes émanant de préjudiciés résidant à Malmedy, Stoumont et Trois-Ponts avaient permis de confondre un agent de bpost, lequel opérait dans les self-bank avec une casquette afin de masquer son visage.

Lors de la perquisition, les enquêteurs avaient découvert des courriers de six autres victimes potentielles, qui n'avaient pas été ouverts.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK