Verviers : Muriel Targnion se retire complètement de l'intercommunale Enodia (Nethys)

Muriel Targnion en retrait total d'Enodia
Muriel Targnion en retrait total d'Enodia - © rtbf

Surprise lundi soir, au conseil communal de Verviers, la bourgmestre socialiste Muriel Targnion a annoncé qu’elle allait finalement démissionner complètement de l’intercommunale Enodia, la maison mère de Nethys.

Mise sur la sellette à la suite de la revente de filiales de Nethys, Muriel Targnion avait déjà démissionné de la présidence d Enodia le jeudi 10 octobre. Le lendemain, dans le cadre des investigations menées par la justice, des perquisitions avaient lieu dans les bureaux et au domicile des responsables de Nethys mais également chez la présidente d’Enodia. Tout en comprenant ces devoirs d’enquête et en réaffirmant n’avoir rien à se reprocher dans ce dossier, Muriel Targnion affirme avoir vécu cela comme "un viol de sa vie privée et de son intimité". C’est peut-être la goutte qui a fait déborder le vase. En tout cas, ce lundi comme le relate la Meuse Verviers, la majorité s’est réunie avant le conseil communal et la bourgmestre en séance publique a annoncé renoncer également au mandat d’administratrice que Verviers lui avait octroyé au sein de l’intercommunale Enodia.

La bourgmestre a aussi déclaré qu’à l’avenir, elle ne s’exprimerait plus sur ce dossier Enodia/Nethys. 

Journal télévisé 10/10/2019

Muriel Targnion avait déjà démissionné de la présidence d'Enodia le jeudi 10 octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK