Verviers : Muriel Targnion fera-t-elle entrer le cdh dans sa majorité ?

Cécile Ozer et Muriel Targnion
3 images
Cécile Ozer et Muriel Targnion - © Facebook pour Cécile Ozer et RTBF pour Muriel Targnion

La partie d'échecs se poursuit à Verviers entre Muriel Targnion et Hasan Aydin. Rappelez-vous que la bourgmestre socialiste, Muriel Targnion, veut faire exclure Hasan Aydin, lui aussi socialiste, de la présidence du CPAS. 

Muriel Targnion a rencontré la CDH Cécile Ozer

Une motion de méfiance doit être présentée mardi au vote des conseillers communaux. Pour que cette motion passe, pour qu'Hasan Aydin soit poussé dehors, elle doit être votée par une majorité des membres du conseil communal, soit 19.

C'est là que ça pourrait coincer et c'est ce qui explique que Muriel Targnion prenne langue avec le CDH et discute avec la cheffe de groupe Cécile Ozer. Pour comprendre sa démarche, il faut calculer. Le groupe socialiste est constituté de 12 membres (13 si on compte le président du CPAS). Deux de ces douze ne soutiennent pas la motion contre le président du CPAS. Il s'agit de Malik Ben Achour et d'Antoine Lukoki.

Deux signataires pourraient changer de camp. Muriel Targnion explique que ces deux signataires, Saïd Naji et Mohamed-Anass Gallass ont été menacés. Si ces deux signataires ne soutiennent plus la motion mardi, le compte n'y sera plus : 8 PS + 6 MR + 4 NV, ça fait 18 alors que la majorité est à 19 sur 37. "Muriel Targnion est le dos au mur" interprètent les soutiens d'Hasan Aydin.
Bernard Piron n'est pas signataire de la motion. Quelle sera son attitude ? Même s'il votait avec la majorité telle qu'elle existe aujourd'hui, apportant une dix-neuvième voix, il ne s'agirait là que d'une majorité très faible et incertaine. 

Le CDH n'a pas encore pris position

Voilà pourquoi la bourgmestre socialiste tenterait d'embarquer le CDH, qui pourrait faire l'appoint avec ses quatre conseillers. La cheffe de groupe, Cécile Ozer, a bien rencontré la bourgmestre socialiste. Quand ? Ce samedi matin selon certaines sources, "un peu plus tôt" selon d'autres. Un appoint en voix, ça se négocie. Il serait question d'un poste d'échevine pour Cécile Ozer, ce qu'elle ne confirme pas. Et il se dit que les conseillers CDH du CPAS sont plutôt satisfaits de la façon de travailler d'Hasan Aydin, donc pas enthousiastes à l'idée d'aider Muriel Targnion à le priver de son poste. Le CDH se réunit lundi et nous jure que rien ne sera décidé avant.

Il nous revient par ailleurs, de plusieurs sources différentes, qu'Hasan Aydin aurait lui aussi pris contact avec au moins une personne du CDH. Pour lui dire quoi exactement ? Nous aurions aimé poser la question à Hasan Aydin, mais il n'a pas répondu à notre appel.*

Un courriel du PS national

Au PS, on se réunit lundi aussi. Une délégation doit venir de Bruxelles pour tenter d'apaiser le brasier socialiste verviétois. En attendant, un courriel que la RTBF a pu se procurer interdit aux camarades de prendre la moindre initiative politique.

 

Quelle sera l'attitude du PS national ? Y aura-t-il une injonction à retirer la motion contre Hasan Aydin ? Dans ce cas, que décideraient les signataires socialistes ? Certains d'entre eux pourraient-ils la voter quand même ? Nous avons tenté de joindre Muriel Targnion ce samedi de même que l'échevin Alexandre Loffet, qui semblent avoir décidé de se taire.

*Paragraphe ajouté ce samedi à 18h40

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK