Verviers : les maisons de repos du CPAS reconfinent leurs résidents

Un étage reconfiné en attendant les tests
Un étage reconfiné en attendant les tests - © François Braibant

Après deux nouveaux cas avérés de covid-19, le CPAS de Verviers reconfine partiellement ses trois maisons de repos.

La mesure concerne 500 résidents, qui ne peuvent plus sortir. L’étage où résidaient les deux personnes positives est, lui, totalement reconfiné. Les visites y sont interdites.

Plus aucune visite au premier étage de la résidence Saint-Joseph à Verviers. Et on ne sort plus non plus. Un couple est positif. Une personne est hospitalisée. La directrice joue l’extrême prudence. Depuis vendredi, une série de mesures limitent les contacts des résidents avec l’extérieur. Solange Bourse, directrice :"ce qui est interdit, c’est, pour le premier étage, de recevoir des familles dans leur chambre, sortir et, pour les personnes des deuxième et troisième étage, c’est de pouvoir sortir également"

Des tests ce mardi

Ces mesures de restriction des contacts s’appliquent aussi aux deux autres maisons de repos du CPAS de Verviers, la Barcarole et la Lainière. Hasan Aydin, président :"c’est effectivement par mesure de précaution en attendant d’avoir les tests ce mardi aussi bien au niveau du personnel, plus ou moins 40 personnes en ce compris les étudiants, que les résidents du premier étage pour avoir vraiment une photographie précise. Les médecins peuvent toujours venir mais nos résidents pendant une période indéterminée ne pourront plus sortir".

Résumons les mesures : pour le premier étage de la résidence Saint-Joseph, c’est plus de sorties, plus de visites. Pour les autres étages et pour les deux autres résidences, c’est plus de sorties, mais les visites restent autorisées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK