Verviers: le Spirit of 66 rouvre ses portes avec un public assis et limité

Verviers: le Spirit of 66 rouvre ses portes avec un public assis et limité
2 images
Verviers: le Spirit of 66 rouvre ses portes avec un public assis et limité - © FB Spirit of 66

Malgré la crise sanitaire, le monde culturel salue encore parfois de bonnes nouvelles. C'est ainsi qu'à Verviers, le Spirit of 66, l'un des temples belges du classic rock, rouvre ses portes ce vendredi après 7 mois de fermeture en raison du coronavirus.

Une réouverture dans un tout autre style que d'habitude avec un public assis et en nombre limité. Une dizaine de concerts sont prévus d'ici fin novembre. Nous sommes allés à la rencontre de Francis Geron, le patron du Spirit of 66. Un patron au moral retrouvé.

Je voyais tout en noir

Les dernières mesures jouées au Spirit of 66, c’était le 10 mars, avec un groupe de blues rock. Après, le silence. Plus aucun concert. Et un patron, Francis Geron, désabusé. L’ancien bassiste de Rapsat et fondateur du club voici 25 ans, perdait sa passion: "On m'avait vraiment confisqué mon plus beau jouet" explique-t-il. "Je voyais tout en noir. A force de faire des annulations et des reports de concert, on devient à moitié dingue. Ici, pouvoir refaire une dizaine de concerts, c'est une renaissance pour moi".

Car le Spirit rouvre bien ce vendredi soir dans une salle en configuration Covid, avec tables et chaises. Ce n’était jamais arrivé: "C'est 80 personnes maximum, et des tables de 4. Fermeture à 23 heures. Masque obligatoire quand on va aux toilettes. On peut enlever les masques quand on est assis à table, mais, entre nous, c'est quand même mieux de le garder. On est prêts à recommencer!

Essentiellement des groupes belges

Avec 80 personnes personnes maximum, pas question de faire de folies dans le cachet des artistes: "Il faut déjà des groupes qui acceptent de jouer pour un cachet qui s'adapte à 80 personnes, ça fait déjà une limite. Deuxièmement, il n'y a pas de groupe étranger. La programmation, ce sera donc essentiellement des groupes belges, et il n'y a pas de mal à ça".

Le groupe du guitariste Fred Lani ouvrira le cycle, suivront, entre autres, nos artistes Jean-Pierre Froidebise et Alain Pire, Logical School dans Supertramp, Jacques Stotzem, ainsi que Brasero, l’hommage à Pierre Rapsat, choix quasi obligé du patron.

A noter que tous les concerts devront faire l'objet d'une réservation préalable via le site "spiritof66.be" et que les concerts débuteront tous plus tôt qu'auparavant, c'est-à-dire à 20 heures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK