Verviers : les échevines Lambert et Belly lâchent le clan Targnion

Les deux échevines ont fait machine arrière et rejoignent le PS officiel
Les deux échevines ont fait machine arrière et rejoignent le PS officiel - © RTBF

La situation politique verviétoise reste parsemée de soubresauts et la bourgmestre Muriel Targnion ne compte désormais plus ses alliés que sur les doigts d’une seule main. Deux échevines viennent de faire savoir, après une rencontre avec la tutelle de l’Union socialiste communale de Verviers, qu’elles se ralliaient au " PS officiel ", lâchant par là le camp Targnion. Il s’agit de Sophie Lambert et de Sylvia Belly.

La situation politique verviétoise offre un spectacle désolant, très éloigné des enjeux qui s’imposent à notre Ville et à ses citoyens. L’exclusion de Muriel Targnion du PS m'a conduite à m’interroger sur mes choix et à les remettre en question de façon fondamentale. Élue depuis près de 15 ans, j’ai toujours mis un point d’honneur à apparaître comme une femme porteuse de solutions et non comme un élément de blocage. Socialiste depuis mes 18 ans, mes valeurs sont incarnées par un parti plus que centenaire, qui défend bec et ongles les valeurs d’une société à laquelle j’aspire de toutes mes forces. Le Parti Socialiste est ma maison, le Parti Socialiste reste ma famille politique. Pour toutes ces raisons, j’ai choisi de me mettre à disposition de mon parti et de la tutelle afin de participer à toute solution qui permettra de mettre en place rapidement la majorité dont les Verviétoises et les Verviétois ont besoin, dans le respect du code de la démocratie locale. Soyez assuré qu’en agissant de la sorte mon objectif premier est de sortir de cette situation de crise inédite et de me remettre au travail au sein d’une majorité sereine au service de Verviers ", explique Sophie Lambert par voie de communiqué.

Le contexte politique verviétois de ces dernières semaines a été intense et tumultueux. Mon rôle en tant qu’Echevine est de tout faire pour que le service rendu au citoyen, via mes attributions soit le plus efficient possible. Je suis entrée en politique en 2018, en devenant Echevine de l’Instruction publique, de la Population, de la Jeunesse, des Plaines et des Ecoles des devoirs. J’y travaille depuis le premier jour avec enthousiasme et détermination. Le Parti Socialiste m’a permis de vivre cette expérience. Je me dois de poursuivre à ses côtés dans un objectif d’apaisement et de mise en place d’une équipe soudée dans laquelle il sera possible, pour tous, de travailler sereinement afin d’affronter, pour notre ville, les défis présents et à venir ", indique Sylvia Belly dans un communiqué de presse et sur les réseaux sociaux.

Par cette décision, le " clan Targnion " se réduit donc à trois élus (Muriel Targnion, Alexandre Loffet et Laurie Maréchal) et n’a plus aucune chance de conserver le mayorat puisqu’il ne pourra pas réunir une majorité de soutien au sein du groupe socialiste du conseil communal, groupe dont fait officiellement partie Muriel Targnion malgré son exclusion du PS par la commission de vigilance fédérale de ce parti.

Dans le même temps, l’ensemble des élus cdH a fait savoir qu’il soutenait le cartel formé du MR, de Nouveau Verviers, du cdH et de l’indépendant Bernard Piron. Un cartel disposant de 15 sièges sur 37 et qui rappelle régulièrement son union. Si cette union reste soudée, il apparaît incontournable pour la formation d’une nouvelle majorité. Un tel cas de figure ne rendrait plus le PS incontournable pour celle-ci puisqu’en s’alliant aux écolos, ce cartel disposerait de 19 sièges et pourrait être éventuellement soutenu par les élus du clan Targnion. Dans ce cas de figure, c’est l’actuel premier échevin MR, Maxime Degey, qui pourrait être appelé à ceindre l’écharpe mayorale.

Il reste qu’une alliance entre ce cartel et le PS officiel reste possible. Dans ce cas, c’est un élu du PS qui sera bourgmestre. Quatre noms sont possibles, en fonction des éventuels désistements : Hasan Aydin, Malik Ben Achour, Sophie Lambert et Jean-François Istasse.

 

La bourgmestre Muriel Targnion exclue du PS (JT du 30/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK