Verviers estime payer trop pour les pompiers: elle a décidé d'interpeller le gouverneur

Verviers estime payer trop pour les pompiers: elle a décidé d'interpeller le gouverneur (illustration)
Verviers estime payer trop pour les pompiers: elle a décidé d'interpeller le gouverneur (illustration) - © RTBF

Un conseil communal a été convoqué en urgence ce lundi soir à Verviers. Avec un seul point à l'ordre du jour: le financement des pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoegne et Plateau. Une zone qui regroupe 19 communes.

Le prochain budget a été voté par tous ses membres, sauf Verviers, qui estime payer trop par rapport à ses voisines. Hier, le conseil communal a décidé d'interpeller le gouverneur de la province pour réclamer une nouvelle clé de répartition.

Il faut le savoir, Verviers paye 4.400.000 euros par an pour les pompiers de la zone, soit 77 euros par habitant. Ailleurs, c'est maximum 50 euros. Pourquoi cette différence? Parce que la contribution des communes varie selon de nombreux critères: superficie, population, délais d'intervention, revenu cadastral. Un mode de calcul que veut modifier la ville de Verviers.

Les pompiers sont inquiets

Ce blocage politique inquiète les pompiers de la zone car il pourrait avoir un impact sur la petite centaine de pompiers professionnels et 350 volontaires de cette zone de secours. Le commandant Quentin Grégoire, chef de corps: "Concrètement, cela implique que la zone fonctionne en douzièmes provisoires, ce qui veut dire qu'on a, mois par mois, un douzième du budget de 2019. Ça veut dire que tout ce qui est gros investissement, tout ce qui est acquisition ou même des travaux par exemple dans les casernes, ne pourrait pas se faire. C'est vraiment le fonctionnement de la zone qui sera retardé. On fera "les affaires courantes", comme au gouvernement". Les pompiers ont l'impression d'être pris en otage par le monde politique.

Le gouverneur de la province aura le dernier mot dans ce dossier. Il veut que la ville de Verviers avance des arguments solides avant d'évoquer une nouvelle clé de répartition de la "facture pompiers".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK