Vente aux enchères pour les sinistrés : 78.000 euros récoltés

"Fabuleux, exceptionnel", Benoît Legros, le patron de l’Hôtel des Ventes Legros était très satisfait ce mercredi de la vente aux enchères effectuée au profit des sinistrés.

250 œuvres d’art ont été offertes par des artistes connus ou moins connus, des professionnels ou des amateurs, des peintres, des sculpteurs, des dessinateurs pour réaliser cette vente aux enchères au profit des victimes des inondations.

A l’heure du bilan, un constat : "on est au-delà de nos espérances. On tablait sur 55.000 euros et on a vendu pour 78.000 euros. On a juste retiré 13 lots sur les 250 à vendre, c’est très peu donc ça a très bien marché. Les acheteurs étaient à la fois des personnes qui ont fait le geste par solidarité et des collectionneurs", explique Benoît Legros. Certains collectionneurs ont aussi découvert des artistes moins connus ce qui, pour ces artistes, est une véritable opportunité, une vitrine.

C’est un objet, une guitare en l’occurrence, qui a remporté le plus d’enchères. Elle a finalement été adjugée à 5000 euros. Cette guitare, c’est celle dédicacée par tous les artistes qui ont participé aux Belgofolies cet été à Spa. La sculpture offerte par l’artiste verviétois de renommée internationale, Serge Gangolf, a elle aussi attiré les convoitises et a finalement trouvé preneur à 3000 euros.

La totalité de la somme récoltée sera donc reversée  pour aider les victimes des inondations .

 

Sur le même sujet...

JT du 17/08/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK