Une transhumance de moutons rouvre un chemin forestier au signal de Botrange

Plusieurs centaines de personnes ont assisté, ce dimanche, à un événement très inhabituel, une transhumance de moutons. Un troupeau d'une centaine de têtes s'est chargé d'ouvrir un chemin forestier qui relie le gîte d'étape d'Ovifat au signal de Botrange. Un sentier, raviné au fil des ans par les eaux de ruissellement, et donc impraticable, alors qu'il revêt une importance certaine, puisque il permet de joindre le lieu d'hébergement de nombreux enfants en classes vertes à l'un des points culminants du royaume, sans devoir traverser la route nationale, très fréquentée puisque de récents comptages ont dénombré six mille voitures par jour.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK