Une sorte de mutuelle de bâtisseurs liégeois pour reloger les sinistrés

Dans une lettre envoyée vendredi aux deux commissaires du gouvernement à la reconstruction, la société herstalienne avance un début de solution pour reloger les sinistrés. Cette firme fabrique des modules pour des écoles, des bureaux, des commerces, des maisons provisoires. C’est du préfabriqué plutôt du haut de gamme, pas du tout le genre de conteneur marin que les autorités wallonnes envisagent de financer, même s’ils ne répondent pas aux normes de salubrité ou de performance énergétique.

Evidemment, avec sa démarche, la société Degotte pourrait être suspectée de vouloir avant tout garnir son carnet de commandes, et réaliser des bénéfices grâce aux calamités. Mais c’est l’originalité de la formule proposée qui mérite l’attention. Elle s’est assurée du soutien d’une demi-douzaine de partenaires, cosignataires, parmi lesquels quelques firmes réputées dans le secteur, comme Knauf, Bodarwe ou Balteau. Ces entreprises sont prêtes à mettre en commun leurs savoir-faire, à partager un site de production, à mutualiser leurs achats pour obtenir de meilleurs prix et délais, afin de pouvoir fournir, en quantité et qualité suffisante de quoi héberger les milliers de victimes des crues de la mi-juillet. Une manière de dire que la mise en concurrence n’est pas nécessairement la réponse la plus adéquate à l’exceptionnel.

Reportage dans notre journal de la mi-journée :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK