Une odeur de "poisson pourri" dans le centre d'Engis, "gênant" mais sans risque

Mardi, dès la fin de l’après-midi, une odeur persistante de poisson a plané dans le centre d’Engis. Un fumet particulièrement fort qui en a incommodé plus d'un... (illustration)
Mardi, dès la fin de l’après-midi, une odeur persistante de poisson a plané dans le centre d’Engis. Un fumet particulièrement fort qui en a incommodé plus d'un... (illustration) - © DR

Mardi, dès la fin de l’après-midi, une odeur persistante de poisson a plané dans le centre d’Engis. Un fumet dû à une erreur au sein de l’usine Revatech.

Le bourgmestre, Serge Manzato, a voulu rassurer la population en postant un message mardi soir sur les réseaux sociaux : "Il n’y a pas de risques si ce n’est l’odeur désagréable ressentie."

"Quand je suis rentré, j’ai directement reconnu l’odeur d’amine, extrêmement désagréable, j’ai alors contacté le responsable de l’usine de traitement de produits en question", nous précise-t-il.

Il y a apparemment eu une erreur lors d’un mélange pour neutraliser les produits. "Et l’opérateur ne s’en est pas rendu compte. D’où l’odeur ressentie. Comme il n’y a pas de vent, celle-ci stagne sur le centre d’Engis", complète le mayeur.

Ce dernier a demandé à Revatech de faire le nécessaire pour stopper le problème, ainsi qu’un rapport d’incident circonstancié, et les mesures prévues pour que cela ne se reproduise plus. "Les autorités compétentes ainsi que la division des pollutions et contrôles seront informées officiellement de cette situation."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK