Une nouvelle version du projet Matexi au domaine de la Chartreuse

La précédente version, sur cette image, avait suscité 5000 réclamations
La précédente version, sur cette image, avait suscité 5000 réclamations - © Matexi

Le promoteur Matexi ne désarme pas: il persiste à vouloir construire des maisons et appartements sur l'ex-domaine militaire de la Chartreuse. Une enquête publique, en novembre, a récolté plusieurs milliers de réclamations, et le projet a été retiré. Il revient à l'ordre du jour, sous la forme d'une convocation pour le dernier mercredi du mois d'avriln d'une réunion d'information de la population, préliminaire à une nouvelle étude d'incidences.

La société Matexi a modifié ses plans. Le nombre de logements est revu à la baisse, et passe de septante-deux à soixante. C'est un "allègement" du programme. Il se double d'un "repositionnement": les immeubles de trois et quatre étages ont été éloignés du front de voirie. Et des aqméliorations sont apportées au niveau de la mobilité, avec un carrefour à feux pour accéder à la route nationale, la côte de Robermont, sans encombrer les rues adjacentes. Ces éléments restent à mettre au conditionnel, dans la mesure où le dossier peut encore évoluer.

Le point le plus important, peut-être, c'est que l'étude d'incidences ne devrait pas se limiter à cette première phase de l'aménagement du site, mais examiner l'urbanisation dans sa globalité, en ce compris donc les deux autres étapes déjà évoquées: la reconversion du fort, pour lequel la ville semble désormais exclure qu'il serve à de l'habitat, et puis ,sur la partie nord de la zone, les éventuelles constructions, vraisemblablement moins denses qu'initialement envisagées . De quoi satisfaire les riverains ? De quoi, peut-être, commencer à rencontrer quelques objections....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK