Une modification du cours du ruisseau du Fièrain se prépare à Pepinster

Le Fièrain, de gestion provinciale, ne devrait plus inquiéter les riverains, à Pepinster
Le Fièrain, de gestion provinciale, ne devrait plus inquiéter les riverains, à Pepinster - © Province de Liège


Le Fièrain, c'est un ruisseau qui descend des hauteurs verivétoises jusqu'à la vallée de la Vesdre. Il a longtemps formé la frontière entre la principauté des liégeois et le duché des limbourgeois. Il tire son nom de ses eaux ferrugineuses. Son débit n'est pas très important, du moins en temps ordinaire. Parce qu'il déborde en cas de fortes pluies. De nombreuses maisons ont été construites aux alentours, ces dernières années, et l'égouttage est sous dimensionné dans la zone, ce qui accentue les crues.

La modification du cours du Fièrain doit permettre d'éviter les innondations. Elle ne concerne sa partie la plus bucolique, le long d'une réserve naturelle, mais sa portion souterraine, juste avant qu'il ne se jette dans la rivière. Il passe sous une menuiserie, et à cet endroit, un éboulement réduit encore la capacité d'écoulement. La canalisation va donc être rechemisée. Des travaux, attendus de longue date, administrativement qualifiés d'extraordinaires. Avec l'aménagement d'un bassin d'orage, en amont, le problème devrait être résolu.

Le Fièrain est de compétence provinciale. Le chantier devrait pouvoir commencer au premier semestre de l'an prochain, dès la délivrance des autorisations. Les pépins, les habitants de Pepinster, espèrent la fin des pépins...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK