Une maison de repos reconfinée à Dison

Une maison de repos reconfinée à Dison
Une maison de repos reconfinée à Dison - © Google street view

La maison de repos du Couquemont est reconfinée à Dison. Trois dames de 89, 92 et 94 ans ont été testées positives. Elles sont asymptomatiques et même étonnées du résultat, mais par précaution, jusqu’au 25 octobre, la centaine de résidents du Couquemont ne pourront plus sortir. Les trois cas positifs ont été découverts après que tout le personnel et tous les résidents ont été testés. Le CPAS de Dison n’a voulu prendre aucun risque.

"Les trois résidentes sont confinées dans leurs chambres sans visites pendant sept jours" explique Régis Decerf, le président du CPAS "Le personnel doit prendre toutes les précautions nécessaires. Comme ces trois personnes positives sont asymptomatiques, elles ne sont pas en grande souffrance. Pour tous les autres résidents, on a suspendu les repas dans le grand restaurant et on a refait un confinement par étages puisque les trois cas se trouvent dans trois services différents.

Il semblerait que les trois contaminations viennent de trois sources différentes. Il n’y a qu’un seul membre du personnel positif. Il a été écarté et il ne travaille pas dans ces services-là. C’est très difficile pour nous de déterminer l’origine de l’infection.

On se réjouit que ces infections auxquelles nous faisons face soient plus modérées que ce qui a eu lieu dans d’autres maisons de repos où il y a eu de véritables hécatombes. Ce sont les premiers cas que nous avons chez nous. Depuis le début de l’épidémie, nous étions restés à zéro cas dans notre maison de repos du Couquemont."

Les résidents ne peuvent plus sortir jusqu’au 25 octobre. Les visites des familles restent autorisées, mais en chambre. Il faudra respecter tout le protocole de prévention désormais habituel.