Une Liégeoise se lance dans le tourisme exclusivement destiné aux femmes

Kelly Paillet propose des circuits touristiques équitables destinés aux femmes
Kelly Paillet propose des circuits touristiques équitables destinés aux femmes - © rtbf

Copines de Voyage, Another trip, la Voyageuse, les sites français qui proposent des voyages ou de l’hébergement destinés uniquement aux femmes se multiplient.
Chez nous, une Liégeoise vient de lancer son agence. Baptisée Ladies trip, elle propose des séjours équitables destinés aux femmes.

Un marché en plein essor

Selon l’organisation mondiale du tourisme, entre 2014 et 2017, le nombre de femmes voyageant seules est passé de 59 à 138 millions. Mais toutes ne veulent pas se lancer dans l’aventure en solo. Kevin Girard est le patron de Point voyage en France : "il y a eu une première tentative début des années 2000 "femmes du monde", ça a échoué. L’offre n’était peut-être pas assez aboutie, le marché n’était pas encore assez mûr", explique-t-il, " ma femme avait gardé cela dans un coin de sa tête. Elle part régulièrement avec des copines et elle voulait lancer le concept dans sa vie professionnelle". C’est ainsi qu’est né Another Trip. C’était en 2018.

En France, le leader, c’est Copines de voyage. Créé en 2016, ce tour-opérateur particulier gère une communauté de plus de 300.000 membres. En 2019, c’est la Voyageuse qui a vu le jour. Là, c’est de l’hébergement gratuit, du couchsurfing, destiné uniquement aux femmes.

Circuits équitables et exclusifs

Dans le tourisme depuis un an avec son agence Life Trip, la liégeoise Kelly Paillet se lance sur le marché féminin avec, c’est une première : des circuits équitables destinés aux femmes. "Plusieurs femmes, dans mon entourage, me disaient qu’elles étaient emballées par les circuits que je proposais mais qu’elles ne voulaient pas je n’ai pas envie de partir seules dans des groupes où il n’y a que des couples et donc j’ai développé mon concept Ladies Trip. Pour les trois destinations proposées (Malawi, Philippines et Madagascar), j’ai noué des contacts forts sur place avec la population, avec des associations, des guides qui m’ont aidé à proposer des circuits vraiment exclusifs, éloignés du tourisme de masse. Pour les logements, on ne fait pas les gros resorts ou les gros hôtels internationaux, on cherche les hôtels de charme, originaux et toujours tenus par des locaux pour faire vivre les locaux et améliorer leurs conditions de vie."

Voyager entre femmes répond à différentes motivations : éviter les surcoûts de chambre seule, trouver des amies qui ont les mêmes désirs de voyage, se sentir plus en sécurité ou encore accéder à d’autres découvertes : "en Iran, par exemple, voyager en mixte nous ferme l’accès au monde féminin de nos hôtes. Si on est entre femmes, on découvrira plus facilement l’univers de ces femmes, le contact sera plus aisé", ajoute Kevin Girard.

L’offre se multiplie avec parfois des initiatives plus surprenantes comme cette île en Finlande exclusivement réservée aux femmes ou encore cet hôtel à Majorque, hommes non admis.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK