Une jeune femme a été retrouvée tuée dans son appartement à Liège

Une jeune femme de 28 ans a été retrouvée sans vie dans son appartement de la rue Cathédrale à Liège, a indiqué le Parquet, confirmant une information de Sudpresse. Sa grande sœur, sans nouvelle d’elle depuis plusieurs jours, a fait la macabre découverte ce dimanche 3 décembre. La victime a été retrouvée une balle dans la tête et les mains attachées dans le dos. Aucune arrestation n’a été effectuée jusqu’à présent.

Les premiers éléments

Le corps d’Ahlam, une jeune femme d’origine syrienne, gisait sur son lit. L’arme du crime s’y trouvait également. Un juge d’instruction a été désigné. Le parquet est descendu sur les lieux avec l’expert balistique, le médecin légiste et le labo.

C’est la section homicide de la police judiciaire fédérale qui effectue les investigations. On sait déjà que la jeune femme a donné signe de vie pour la dernière fois le 29 décembre. Elle a donc été tuée entre cette date et le 3 janvier, jour de la découverte du corps. Le rapport du médecin légiste devrait permettre de mieux préciser la date du décès.

Les enquêteurs s’intéressent en tout cas de près à la famille de la jeune femme. Ahlam avait 5 frères dont certains avaient déjà fait savoir qu’ils n’appréciaient pas du tout le mode de vie à l’européenne de la victime. Si Sudpresse fait état d’un éventuel conflit familial en raison du style de vie de la jeune syrienne, le parquet indique que, pour l’heure, il ne communiquera pas davantage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK