Une fleur incroyable, le long d'un boulevard, à Herstal ?

En principe, c'est une plante tropicale: sous nos latitudes, l'amorphophallus pousse en intérieur, dans des conditions de température et d'humidité très particulières, entourée de soins attentifs de botanistes. Elle met une décennie à fleurir, et elle fane en deux ou trois jours. Son tubercule, en principe, ne supporte pas le froid. Et pourtant elle a choisi de s'épanouir, ce mardi, entre des vieilles planches, parmi les gravats d'un chantier de rénovation d'une maison, le long d'une voie rapide, d'un boulevard herstalien. Elle a intrigué le propriétaire, puis les voisins...

Il ne s'agit vraisemblablement pas de l'espèce Pénis de Titan, celle qui attire les foules, lorsqu'elle éclot au Jardin botanique de Meise, mais peut-être d'une Langue de Satan. Son apparition en banlieue liégeoise, dans de telles circonstances, constitue-telle un événement exceptionnel ?

D'une part, un exemplaire de ce végétal a également été repéré, voici une semaine, à la fin mai, dans un terrain vague breton.  Et d'autre part, selon plusieurs professeurs d'horticulture, il s'agirait d'un Dracunculus, une espèce qui est cultivée, dans nos régions, et qui peut donc, effectivement réapparaître dans un jardin laissé à l'abandon...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK