Une équipe mobile de psychologues pour aider les indépendants sinistrés


Des équipes mobiles de psychologues parcourent les quartiers sinistrés pour soutenir les indépendants victimes des inondations. Problèmes de sommeil, crises de colère, Hypervigilance… Les réactions psychologiques suite aux violentes intempéries, peuvent être nombreuses. Un peu partout en Wallonie, les équipes de l’association "Un pass dans l’impasse" iront dans la rue à la rencontre des indépendants déjà fort touchés par la crise du Covid. Le but : les informer sur les aides possibles dont 8 séances gratuites chez un psychologue agréé par l’asbl. Et plus généralement, elles apporteront également leur soutien aux habitants sinistrés.
Lundi, les psychologues étaient en bord de Vesdre, dans les rues de Vaux-sous-Chèvremont. Ils ont distribué des flyers avec tous les numéros de téléphone que les personnes peuvent appeler.

2 images
Le salon de coiffure d’Ana Alegre à Vaux-sous-Chèvremont a été complètement dévasté © Tous droits réservés

Je n’ai plus de commerce. Il n’y a plus rien ! On ne sait même pas si on va reprendre

Le salon de coiffure d’Ana a été complètement dévasté. "Je n’ai plus de commerce. Il n’y a plus rien ! On ne sait même pas si on va reprendre. Nous, on a encore l’appartement en haut, on n’a pas de gaz mais ça va, il y a pire que nous. Ça va, il faut !"

Gilles Vandeloise est psychologue pour l’association "Un pass dans l’impasse": "face à une catastrophe pareille, on n’a pas spécialement envie d’y croire. On est toujours un peu dans le choc. Pour la digérer, il faudrait quelque temps. Ça ne peut pas se faire dans l’immédiat." Une fois le choc passé, les équipes de psychologues reviendront d’ici 2 à 3 semaines pour rependre contact avec ces indépendants. Certains accepteront peut-être alors de l’aide car il faut rester vigilant dans la durée sur la persistance de symptômes de stress aigu : "on a les cauchemars, les reviviscences c’est-à-dire tout ce qui revient en mémoire constamment, des troubles du sommeil, un état de tension de sursaut dans lequel la personne est complètement agitée comme si elle était toujours dans cette espèce d’état de survie lors des inondations…" Pour obtenir cette aide psychologique, les indépendants peuvent former le 0800/300.25

Sur le même sujet...

JT du 19/07/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK