Une équipe d’archéologues à la recherche d’un trésor dans le Château de Franchimont à Theux

"Chaque jour, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid 19."

Démons, sorcières et créatures surnaturelles… Theux regorge de mystères ! On raconte même qu’un trésor est dissimulé dans le Château de FranchimontPour Le Vif, la journaliste Marie-Cécile Royen est partie à la rencontre de ces bêtes fantastiques, parfois maléfiques.

"Le patrimoine des contes et légendes de Theux est très riche. Il inspire d’ailleurs toujours le folklore !", s’enthousiasme-t-elle en pensant à la Fête du Coucou qui commémore la Bête de Stanneux. "Le syndicat d’initiative de Theux a répertorié une vingtaine de contes et légendes, dont certaines sont d’une tradition très ancienne."


►►► À lire aussi : Fête du Coucou à Polleur : entre légende et terroir


Sur les antennes de Viva Liège, la reporter confie à Olivier Colle son penchant pour un mythe en particulier : celui du Vert Bouc. "C’est l’histoire du seigneur de Franchimont, parti en croisade, narre-t-elle. En son absence, il a laissé son trésor dans le puits du château, sous la garde du Vert Bouc. Les villageois ont appris qu’une heure avant les douze coups de minuit de Noël, le Vert Bouc relâchait sa surveillance. Ils ont donc essayé de s’emparer du trésor !" Mais retournement de situation : "Le coffre s’est coincé entre la margelle et leurs doigts. Ils ont crié un juron, ce qui a alerté le bouc… Et patatra ! Le trésor est retombé dans le puits."

Les scientifiques à la recherche du trésor de Franchimont

Aussi surprenant soit-il, le trésor est toujours recherché à l’heure actuelle. "En fait le trésor est plutôt scientifique !", plaisante Marie-Cécile Royen. L’équipe des compagnons de Franchimont, coordonnée par le chercheur en archéologie de l’université de Liège Patrick Hoffsummer, a dégagé 20 mètres sur les 60 du puits du château. "Les chercheurs espèrent y trouver du matériel archéologique et l’origine de l’eau de ce puits. Était-ce une source ? Une nappe phréatique ? Ça permettrait d’expliquer le choix de l’emplacement de cette forteresse médiévale, qui a été érigée à un endroit qui n’est pas le plus élevé de Theux."

L’engouement autour de ce trésor caché est international. C’est d’ailleurs grâce aux entrées des visiteurs que cette bâtisse tient encore debout. Une chouette activité démocratique pour petits et grands, à savourer lors d’une balade enchanteresse du côté de Theux.

Et en attendant, "Le Cercle magique", un article envoûtant signé Marie-Cécile Royen dans le vif, vous apprendra tout sur les contes et légendes de cette contrée fascinante.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK