Une engissoise convoite la présidence de Défi

Une engissoise convoite la présidence de Défi
Une engissoise convoite la présidence de Défi - © Défi

Le parti Défi se choisit ce dimanche un nouveau président pour succéder à Olivier Maingain. La conseillère communale d'Engis Julie Leclercq est candidate à la présidence. Les autres candidats sont François De Smet (pour le fédéral), Christophe Magdalijns pour Bruxelles et le bastognard Jean-Claude Cremer. 

Julie Leclercq est âgée de 31 ans et est agent immobilier. Elle est la petite fille d'un député fédéral socialiste, André Gailly, mais a a quitté le PS en 2018, avant les élections communales, en rupture avec le parti socialiste d'Engis. Elle est aujourd'hui conseillère communale Défi à Engis. Elle n'avait pas été élue lors du scrutin  fédéral de mai dernier. Elle avait récolté 2.000 voix de préférence en étant deuxième sur la liste. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK