Une école de paramoteur et de parapente ouvre ses portes à Stavelot

Une école de paramoteur et de parapente ouvre ses portes à Stavelot
Une école de paramoteur et de parapente ouvre ses portes à Stavelot - © AIZAR RALDES - AFP

A Stavelot, un passionné d'aviation a ouvert la première école de paramoteur et de parapente de la région. Il propose à ses élèves pilotes d'apprendre à voler avec et sans moteur à hélice, pour profiter du ciel de la Province de Liège au gré du vent.

C'est dans un pré de Stavelot que Sergiu Enea initie ses élèves au baptême de l'air en parapente ou en paramoteur. Du sommet des Carpates en Roumanie, son pays natal, au vallon liégeois, se balader dans les cieux, c'est une passion qui l'anime à chaque instant: "J'ai été un petit peu baigné dans le monde de l'aviation et j'en suis arrivé à un moment où je ne pouvais plus vivre tranquille sans être là-haut à côté des nuages et des oiseaux. Et là j'ai acheté mon parapente et le moteur, et c'est comme ça que ça a démarré".

Profiter des airs différemment

Et faire du paramoteur ou du parapente, c'est profiter des airs différemment: "En général, les paramotoristes sont dans une situation où l'air est calme et le moteur facilite le voyage. Pour le parapente, on doit vraiment monter très haut et chercher à chaque fois le courant ascendant pour pouvoir voyager".

Sergiu l'affirme, la Belgique est une bonne région pour voler. Tout ce qui compte en fait, c'est d'avoir l'état d'esprit. "Être libre dans sa tête, avoir la passion d'être en l'air, regarder le ciel et se dire, je veux voir comment c'est là-haut".

Ecoutez le reportage d'Alexandre Zune à Stavelot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir