Une boite noire pour voiture testée à Verviers pour les chauffards

Les chauffards pourront bientôt bénéficier d'une alternative, à Verviers, afin de modifier leur comportement de conduite
Les chauffards pourront bientôt bénéficier d'une alternative, à Verviers, afin de modifier leur comportement de conduite - © RTBF

Que diriez-vous si demain, condamné à une amende suite à un gros excès de vitesse, le tribunal de police vous proposait d'échanger cette amende contre le placement d'une boite noire durant un an dans votre véhicule ? C'est un projet pilote qui va débuter et qui sera mené à Verviers et à Termonde, dès la mi-octobre, les tribunaux de police auront la possibilité de proposer cette boite noire.

Cette boite noire va analyser son comportement via le GPS, et notamment les données sur la vitesse, l’accélération et la décélération. Et il y aussi des rendez-vous qui seront prévus, avec un délégué de Vias, à des fins de sensibilisation ", précise Benoît Godart, porte-parole de l'institut Vias.

La boite noire sera installée pour un an, sur base volontaire. Et au bout d'un an, en cas de comportement responsable, l'amende sera annulée. Une analyse du comportement qui fera preuve d'une certaine tolérance : " C’est dans son ensemble que son comportement sera analysé et il n’est pas question de l’exclure au moindre excès de vitesse ".

Verviers est un des deux tribunaux à participer à l'expérience pilote, Verviers qui avait déjà été le premier tribunal à recourir au système de l'éthylotest anti-démarrage. Un tribunal qui se montre ouvert à ces technologies alternatives, souligne Benoît Godart : " C’est souvent à Verviers que viennent les premières en matière de sécurité routière, donc c’est tant mieux. Il y a certains arrondissements qui sont demandeurs de ces nouvelles mesures. On voit que de manière générale on recherche quand même des solutions de rechange par rapport aux peines traditionnelles dont certaines ont quand même montré leurs limites ".

Les premiers candidats bénéficieront gratuitement du test. En cas de succès, il pourrait être étendu aux autres tribunaux de police du pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK