Une autorité locale qui ferme un réacteur nucléaire, c'est (déjà) arrivé près de chez vous

Fernand Hubin, sénateur-bourgmestre socialiste de Huy
Fernand Hubin, sénateur-bourgmestre socialiste de Huy - © Sonuma

C'était en 1979. Le 6 avril, très précisément. Le bourgmestre faisant fonction de la ville de Huy, Fernand Hubin, annonce qu'il signe un arrêté de fermeture de la centrale nucléaire de Tihange, et qu'il va l'envoyer dès le lendemain à l'opérateur, la société Intercom. Il se justifie au nom des compétences de l'autorité communale en matière de sécurité et de santé publique.

Cette décision mayorale suit d'une semaine environ l'accident de Three Mile Island, à la fin mars: une perte d'étanchéité dans un circuit de refroidissement provoque une surchauffe et un rejet de radioactivité dans l'atmosphère, certes faible, mais qui suffit à susciter de très vives inquiétudes aux quatre coins du monde. 

Trois jours plus tard, la mesure a été cassée par le gouvernement, et l'exploitant a repris ses activités...

Plus d’archives sur www.sonuma.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK