Un Theutois tente de faire percer les toilettes japonaises en Belgique

La toilette japonaise (rabattant électrique) est plus sophistiquée que nos toilettes traditionnelles. Elles permettent aussi de se passer de papier.
2 images
La toilette japonaise (rabattant électrique) est plus sophistiquée que nos toilettes traditionnelles. Elles permettent aussi de se passer de papier. - © RTBF

Il y a de multiples sortes de toilettes et un type de WC tente de se faire une place sur le marché européen, ce sont les toilettes japonaises (rabattant électrique). Elles existent depuis près de 40 ans là-bas mais en Europe, elles sont encore rares. C’est pourtant sur elles que mise un Theutois, Bernard Schmetz, puisqu’il est devenu importateur de ce type de toilettes qui présentent un aspect écologique puisqu’elles permettent de se passer de papier. Elles ressemblent à des toilettes normales, à un détail près. Sur le côté de la cuvette se trouve un panneau de commande composé de divers boutons : "Les boutons essentiels sont le lavage anal et un lavage féminin. Sur certains modèles, il y a un séchage qui est disponible et de multiples réglages de puissance du jet d’eau, de la chaleur de l’eau, etc. On peut aussi aérer le jet avec de l’air pour qu’il soit plus doux si vous avez des douleurs, des hémorroïdes ou des choses comme ça", détaille Bernard Schmetz.

Vous l’aurez compris, un lavage s’opère après usage, et donc plus besoin de papier toilette : "Ça a un avantage écologique parce que ça permet d’éviter totalement l’usage du papier, qui représente pour un Européen 13 kilos par an et par personne. Mais je pense que la principale qualité de cet appareil c’est d’abord l’hygiène et la santé", affirme-t-il. Bien sûr, cela a un coût : entre 500 et 1000 euros. Une nécessité aussi : disposer d’une prise électrique reliée à la terre.

En Europe, ces toilettes restent rares mais Bernard Schmetz ne désespère pas : au Japon aussi, elles ont mis du temps à trouver leur place. "Il y a quand même une évolution mais on ne peut pas vraiment dire que la mentalité de l’Européen soit vraiment prête à ça, comme l’étaient les Asiatiques au Japon dans les années’80 quand le produit s’est développé là-bas. Maintenant, 80% des ménages japonais disposent d’une toilette de ce type (abattant électrique) ou d’un système plus complet, et ça s’est fait en quelques dizaines d’années", précise-t-il encore.

Quant à l’adoption après avoir testé, l’importateur le jure, c’est très rapide.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK