Un téléscope liégeois à ultraviolet embarqué à bord d'un satellite de la NASA

Le lancement de la mission Ico s'effectue par avion orbital
Le lancement de la mission Ico s'effectue par avion orbital - © Tous droits réservés

Après pratiquement un an d'attente, un peu de savoir-faire liégeois s'est embarqué cette nuit à bord de la mission spatiale Icon. Le lancement, initialement programmé l'automne dernier, a dû être plusieurs fois reporté, à la suite de soucis techniques dans le guidage de la fusée, mise à feu non pas au départ d'une base terrestre, mais à partir d'un avion. 

Cette mission de la Nasa va étudier les vents solaires, des souffles de particules à haute énergie qui modifient les champs magnétiques des couches supérieures de l'atmosphère de la terre. Des phénomènes qui perturbent les télécommunications et influencent les moussons sous les tropiques.

Le centre spatial CSL, installé au Sart-Tilman, a travaillé pendant trois ans sur ce projet. Il a conçu, développé, et calibré l'un des principaux instruments d'observation, en collaboration étroite avec l'université de Berkeley.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK