Un projet d'épuration commence à se préciser, pour le village de Becco

C'est un hameau à l'ancienne, sur un promontoire entre Theux et La Reid, entre deux ruisseaux, qui se jettent dans la Hoegne. Comme souvent en zone rurale, les habitants doivent s'occuper individuellement des rejets d'eaux usées. Ce qu'ils ne font pas. Pas tous. Notamment parce que les maisons sont parfois collées les unes aux autres, et qu'il manque de place pour du lagunage. Ce qui donne parfois aux rues des allures d'égouts à ciel ouvert, et pose des problème de salubrité publique. La population s'en plaint depuis de longues années.  Une solution collective s'impose, mais elle suppose au préalable une modification des plans d'assainissement, un changement de catégorie pour le village de Becco. C'est le but d'une enquete publique qui doit démarrer à la fin de ce mois.

En fait, l'administrtation communale a prévu prochainement une ouverture de voirie, pour la pose d'une canalisation pour les ruissellements des pluies. Le projet, c'est d'en profiter pour réaliser cent quatre-vingt mètres d'un collecteur auquel une quarantaine de maison seraient raccordées, un collecteur avec une unité de pompage à une extrémité, et à l'autre une station d'épuration pour traiter l'équivalalent de cent vingt à cent trente habitants. Il est évidemment prématuré, à ce stade, de savoir à quelle échéance une réelle amélioration de la situation peut etre attendue.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK