Un port de plaisance à Jemeppe ? Les autorités sérésiennes continuent d'y croire

La vieille darse industrielle des sidérurgistes pourrait bientôt ressembler à ça….
2 images
La vieille darse industrielle des sidérurgistes pourrait bientôt ressembler à ça…. - © eriges

Le projet est dans l’air depuis longtemps, mais c’est le premier signe d’un début de concrétisation : l’administration communale sérésienne vient de lancer la procédure de révision du plan de secteur. C’est le document qui règle l’aménagement du territoire, qui dit qui peut s’installer où pour faire quoi. Il s’agit de transformer quelques hectares industriels, pour partie en zone mixte, pour partie en zone d’habitat, en ce compris un plan d’eau. En clair, permettre administrativement qu’une darse de chargement de tôles à bord de bateaux, devienne un port de plaisance d’une septantaine d’emplacements, avec, dans son voisinage, des immeubles à appartements, une capitainerie, ou un atelier d’entretien des yachts, par exemple.

L’idée d’une "marina" juste à côté d’une usine sidérurgique peut paraître farfelue, mais la croissance du tourisme fluvial est réelle. Et une initiative carolorégienne du même genre a trouvé des investisseurs. Une réunion d’information est convoquée pour le dernier lundi de janvier.

Et ce n’est pas tout. Dans une semaine, une étude de faisabilité doit commencer, grâce à un subside provincial : des hydrauliciens vont tenter de trouver la solution à un problème technique. L’entrée de la darse, sous le quai, est plutôt étroite, et donc, difficile à négocier pour des pilotes parfois inexpérimentés. D’autant qu’à cet endroit du fleuve, le courant n’est pas nul. Il faut donc prévoir une sorte de môle, de jetée, pour servir d’abri.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK