Un plan d'investissements de 40 millions d'euros en province de Liège

La salle du Conseil provincial
La salle du Conseil provincial - © Province de Liège

Le budget 2019 de la Province de Liège a été voté, majorité (PS/MR) contre opposition, par le conseil provincial nouvellement installé. Il se caractérise par une diminution de la dette et un plan d'investissements de l'ordre de 40 millions d'euros.

Dans un contexte jugé politico-économique exigeant (diminution du fonds des provinces, dépenses liées aux pensions), on relève que la fiscalité reste inchangée (taux des centimes additionnels au précompte immobilier maintenu à 1.750), que les chantiers entamés sont poursuivis et que le personnel ainsi que les services sont maintenus.

Au service ordinaire, les dépenses s'élèvent à 283.808.546 euros, dont 86 % consacrés au personnel et au fonctionnement. Le boni global est de 26.457 euros. "La dette de la Province de Liège est en diminution constante. En effet, de 190 millions d'euros en 2007, le montant à rembourser est porté à 119 millions d'euros au 1er janvier 2019. Soit une baisse de 37,14 % en douze ans", souligne le collège provincial par voie de communiqué.

A l'extraordinaire, le programme d'investissements est de l'ordre de 40 millions d'euros. Parmi les projets inscrits au budget 2019, on retrouve notamment la création d'une plateforme de covoiturage, la poursuite du chantier du Pôle créatif Bavière, de nouveaux aménagements à la bibliothèque centrale, la rénovation de la piste d'athlétisme de Naimette, l'installation de terrains de paddle au centre de formation de tennis de Huy ou encore des interventions sur les sites des Domaines touristiques du vallon de la Lembrée.  

En matière d'agriculture, il est prévu d'ouvrir un abattoir de volailles à Grâce-Hollogne afin de soutenir les producteurs et répondre au manque de capacité d'abattage. Au niveau de l'enseignement, un premier crédit de 400.000 euros est inscrit en vue de l'installation généralisée du Wifi pour renforcer l'usage du numérique ainsi qu'un montant d'un million d'euros pour poursuivre la sécurisation des abords des écoles. Tandis que de nouveaux parkings d'écovoiturage seront réalisés, la Province poursuivra sa politique d'amélioration énergétique au sein des infrastructures.

Ce budget pourrait être affiné et complété dans la Déclaration de politique provinciale pour la législature 2018-2024 que présentera le collège, le 20 décembre prochain, au conseil provincial.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK